Vermifuge cheval : les parasites intestinaux

Publié le : 22/01/2019 18:58:25
Catégories : Conseils , Maladies équines

Les parasites intestinaux chez le cheval

Le contrôle des parasites est un problème depuis que la domestication a confiné les chevaux. Dans la nature, les parasites n'aiment pas tuer leurs hôtes car cela les privent d'un endroit où vivre. Lorsque les chevaux sont confinés et entassés avec ceux de la même espèce, le système immunitaire intestinal est stressé et les parasites peuvent devenir un problème potentiel. Cependant, les parasites sont rarement la cause d'une maladie clinique grave, sauf dans des situations extrêmes.

Les signes d’un cheval infesté par les vers

Un cheval parasité présentera certains signes tels qu’un ventre gonflé, une difficulté à prendre de l’état, etc. Certains équidés ne présentent pas de symptômes visibles. Les chevaux surparasités contribuent à contaminer leur environnement (pré ou boxe). Il est donc important de connaître le niveau d’infestation.

Certains chevaux qui transfèrent des œufs, c’est-à-dire ceux qui perdent régulièrement des œufs de parasites, peuvent être en parfaite santé et vivre en équilibre avec leur charge parasitaire.

Les grandes catégories de vers chez le cheval

Il existe plusieurs vers comme les grands strongles, les petits strongles, les ascaris, les oxyures, les ténias, et les gastérophiles.

Ces derniers sont régulés et éliminés par des vermifuges. Le vermifuge a une action puissante sur les vers, mais il va également abîmer la flore intestinale du cheval. Des solutions alternatives à base de plantes existent donc.

L’alternative naturelle au vermifuge

Certaines plantes sont reconnues pour leur action sur les parasites intestinaux : l’agrimony, la résine d’aloès, l’absinthe annuelle, la verveine bleue, la cannelle, les clous de girofle, le fenouil, l’ail, le raifort, la fougère mâle, l’armoise, la graine de persil, la menthe poivrée, la tanache, la vanité, le thym, la vannine, le thym...

Lors de l’utilisation d’une alternative naturelle au vermifuge, on devrait conseiller au propriétaire de l’équidé, de vérifier les selles du cheval tous les trimestres pendant les deux 1ères années d'un programme naturel, puis une ou deux fois par an par la suite. Si quelque chose d'important dans l'environnement change, comme un nouveau cheval, un stress dû aux intempéries ou un changement de pâture, des contrôles plus fréquents doivent être effectués.

Diminuer la charge parasitaire

Il est conseillé d’enlever le crottin et curer les boxes régulièrement. Pour les chevaux vivant au pré, il faut éviter le surpaturage. En effet, les équidés devront brouter autour des zones où sont les crottins, zones très infestées par les larves qui y sont 15 fois plus nombreuses (Haras Nationaux)

Maison Aubérie et le Horse Freeverm

Le Horse Freeverm est un produit à base d'ail (et de multiple autres plantes) qui ont une action sur les parasites intestinaux du cheval. À utiliser à la pleine lune, il sera efficace sur les chevaux surparasités tout en préservant leur intestinale. Découvrez le Horse Freeverm et sa composition ici.

Les informations sont données à titre indicatif et ne remplacent pas l'avis d'un vétérinaire.

satisfait ou echange
produits naturels
paiement securise
livraison express